Image

[🇲🇽] Notre itinéraire au Mexique

Dernière étape de la deuxième partie de notre voyage, nous nous sommes rendus en Amérique du Nord (oui). Nous avons visité le Mexique à la recherche de ses insectes comestibles entre le 30 juillet et le 31 août 2018.

World Map mexique

Qu’est-ce qui a quatre jambes, deux têtes, un appareil photo, une caméra, un carnet de notes, et qui se répand sur le monde ?

Le Mexique est un pays qui a une histoire un peu plus longue que celle de l’Australie mais marquée par un événement similaire : l’arrivée de colons européens sur un continent. Néanmoins, une différence de taille est que la suppression et la non-assimilation des cultures indigènes a été moins bien réussie. Aujourd’hui, beaucoup de mexicains reconnaissent les peuples amérindiens de la région comme leurs ancêtres, quand les australiens euro-descendants envisagent les aborigènes comme un peuple bien distinct.

Du coup, pas mal de mexicains mangent des insectes. Lesquels ? Oh, pas grand-chose : des sauterelles, des fourmis, des larves de fourmis, des vers d’agave, des punaises, des cigales, des scorpions… En fait, le Mexique est le pays où la plus grande variété d’insectes consommés a été recensée. (Probablement du fait d’une chercheuse motivée. On en reparlera.)

Nous nous sommes basés dans deux régions du Mexique : le district Fédéral d’un côté et Oaxaca de l’autre.

Mexique déco


CIUDAD DE MEXICO – 30/07/2018 au 7/08/2018

À Mexico-la ville, nous avions quelques petites choses à faire.

Mexico ville.JPGSouvent, les capitales agissent comme une sorte de siphon culturel où viennent les traditions des autres régions. Nous espérions donc trouver un panorama représentatif de la consommation d’insectes partout au Mexique en fouillant sa capitale.

Un grand marché est célèbre pour la présence de stands proposant d’acheter et de manger des insectes : le marché couvert de San Juan, dans lequel nous avons tourné un quart d’heure en ratant systématiquement les bons couloirs du marché… 😀

Mexico AssietteLa variété des insectes est impressionnantes ! Scorpions de plusieurs espèces (alacranes et escorpiones), punaises de plusieurs espèces (jumiles et xhawis), grosses fourmis (hormigas chicatanas), sauterelles (chapulines)…

Mexico Panneau marché San juanSont présentées aussi d’autres spécialités dites « pré-hispaniques », comme du serpent, du scorpion ou du tatou. En fait, toutes les protéines animales qui n’ont pas été importées d’Europe.

Juste à côté du marché de San Juan, on trouve un restaurant appelé la Cocina de San Juan. Nous avons profité de nous trouver là pour manger des tacos aux insectes et faire l’interview du patron, Pedro Felipe Hernández.

 

Profitant du patrimoine archéologique du Mexique, nous avons visité des constructions monumentales pré-hispaniques ainsi que la ville. La semaine passée, nous avons pris l’autocar pour Oaxaca.

 


OAXACA – 08/08/2018 au 24/08/2018

D’après nos sources, Oaxaca était la région dans laquelle nous avions le plus de chance de trouver des insectes comestibles ! Nous n’avons, clairement, pas été déçus.

Oaxaca ville.JPGNous avons beaucoup sillonné les marchés et nous y avons trouvé trois espèces-phares : les sauterelles (chapulines), les fourmis (hormigas chicatanas) et les vers d’agave (gusanos de maguey). Nous avons aussi quémandé à un restaurant chic un échantillon de leur stock d’œufs de fourmis congelés.

 

Oaxaca CuisineTout ça nous a permis de prendre un cours de cuisine avec le chef José Luis-Díaz du restaurant Chilhuacle Rojo : c’est lui qui nous a transmis la plupart des recettes que vous retrouvez dans la vidéo culinaire que, coïncidence ? (pas du tout) nous avons aussi tournée à Oaxaca.

 

Avec ça, avouons-le sans rougir, pas mal de tourisme.

Oaxaca Monte AlbanEncore des constructions monumentales pré-hispaniques avec la cité de Monte Albán, où nous avons vu pour la première fois la mention de consommation d’insectes sur l’un des panneaux explicatifs qui cadraient la visite.

 

Oaxaca tourisme montagneUne curiosité de la nature : les cascades pétrifiées de Hierve de Agua. On peut même se baigner dans le bassin d’eau verte et terriblement froide : sensations garanties.

Enfin, randonnée dans les montagnes non loin de la ville, dans le centre écotouristique local.

Deux semaines après notre arrivée, nous sommes repartis.


ZIPOLITE – 25/08/2018 au 30/08/2018

Bon.

Avouons-le.

On était surtout venus profiter de la grosse piscine.

Zipolite grosse piscine.JPG

Cette grosse piscine.

Zipolite Iguane

Ils étaient tous de bons scally doggoes.

Nous avons aussi pris le temps de tourner les passages face caméra de notre vidéo documentaire au milieu de gros iguanes noir et blanc. Il nous a fallu toute notre volonté pour ne pas en fourrer un dans nos bagages.

Après ça, nous avons plié bagage, sommes rentrés à Mexico, et avons pris l’avion pour Paris le 31 août pour atterrir le 1er septembre.


Ce dernier trajet en avion marquait la fin de la deuxième partie de notre voyage. Nous avons un peu travaillé en France et ailleurs en Europe dans les semaines qui ont suivies, mais le prochain article itinéraire portera d’abord sur notre voyage au Cameroun.

Voici les recettes mexicaines que nous avons tournées :

Petit récapitulatif des fiches-recettes :

On le rappelle tout le temps, mais pour des comptes-rendus moins en retard nous avons une page Facebook, un fil Twitter et un compte Instagram.

Des bises, à la prochaine.

Pour leurs contacts, nos remerciements vont à Nathan Preteseille de l’AFFIA, Robert Nathan Allen de Little Herds, Nahabi Velarde de Merci Mercado et l’office de tourisme de Oaxaca. Un grand merci à José Luis-Díaz de Chilhuacle Rojo, notre prof de cuisine mexicaine aux insectes. Merci aussi pour nous avoir accordé des interviews à Pedro Felipe Hernández de La Cocina de San Juan, Fernando Velázquez de El Gran Cazador Mexico et Ilán.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.