Image

[🇿🇼] Notre itinéraire au Zimbabwe

Le voyage touchait à sa fin. Les Criquets Migrateurs prenaient leurs derniers avions. Leurs pas (et surtout des avions) les conduisaient, pour cette dernière partie, au sud du continent africain. Au Zimbabwe, nous avons séjourné du 15 novembre au 5 décembre 2018.

World Map zimbabwe.png

Nous y voilà.

Le Zimbabwe est un pays du sud de l’Afrique. Par chance pour nous, la situation politique y était plus calme qu’au Cameroun et nous avons pu davantage nous déplacer.

C’est bien pratique parce que les insectes sont une nourriture très régionale, sauf pour les chenilles mopane qui ont un rayonnement international dans cette région du monde. (On y reviendra dans un prochain article).

Notre itinéraire en vidéo !

Au menu à travers le pays ? Chenilles mopane, termites, fourmis, grillons, punaises, scarabées…

Carte_Zim


HARARE – 15/11/2018 au 5/12/2018

Harare, capitale du Zimbabwe, fut notre point de chute pour les trois semaines de notre séjour. Depuis la ville, nous avons voyagé ailleurs dans le pays pendant de courtes périodes, deux jours par-ci, trois jours par-là. Si l’ordre chronologique vous intéresse, les dates sont rappelées en haut des grandes parties.

Harare.JPG

Une partie du centre-ville d’Harare

Nous n’avons pas fait que séjourner puisque nous avons visité le marché de Mbare où, entre autres denrées, on trouve des marchand·es qui vendent à la fois des chenilles mopanes séchées et des anchois séchés. Les chenilles sont saisonnières et très demandées, les anchois annuels et moins demandés : l’alliance des deux leur permet de travailler toute l’année.

Marché Mbare chenilles et petits poissons.JPG

L’un des nombreux stands d’anchois (gauche) et de chenilles (droite)

À Harare, nous avons aussi tourné toutes les vidéos culinaires et la vidéo documentaire.


MARANGE – 17/11/2018 au 19/11/18

Marange chenille mopane

Une chenille mopane

À Marange, deux frères fermiers ont commencé à expérimenter l’élevage de chenilles mopane.

Des universitaires de Chinhoyi se sont rendu compte de leur existence et de leurs expériences et c’est ainsi que nous sommes allés leur rendre visite dans cette région davantage réputée pour ses diamants que pour ses insectes. C’était assez extraordinaire et on vous en reparlera dans un prochain article.

Marange termites bouillis

Termites en cours de cuisson

Sur la route pour aller leur rendre visite, nous avons croisé des ramasseurs et ramasseuses de termites qui ont accepté de nous vendre une partie du produit de leur récolte. Puisqu’on avait ramené à manger, les gens de la ferme en ont profité pour nous présenter la grande technique de cuisson zimbabwéenne : d’abord faire bouillir, ensuite poêler.


CHINHOYI – le 23/11/2018

À l’Université de Chinhoyi, nous avons rendu visite aux deux chercheurs Robert Musundire et Faith Manditsera. Nous les connaissions évidemment déjà puisqu’ils ont organisé tout notre voyage au Zimbabwe. Faith s’intéresse à la partie nutritionnelle des insectes comestibles ; Robert, lui, recherche des méthodes d’élevage pour ces animaux traditionnellement collectés dans l’environnement.

ITW.png

Faith Manditsera et Robert Musundire

C’étaient deux interviews enrichissantes ! Vous en saurez plus en regardant notre documentaire (qui, sauf accident, devrait sortir mi-juin) et si tout va bien j’écrirai un article sur les recherches qu’ils nous ont présentées.


BIKITA – 24/11/2018 au 26/11/2018

Bikita Grillon

Un grillon

À Bikita, nous avons visité deux villages où des récoltes bien particulières avaient lieu.

Dans le premier, nous en avons appris davantage sur les célèbres punaises comestibles, qui ont une place prépondérante dans la culture locale. Au passage, on nous a emmenés chasser des grillons terrestres très gros et savoureux qui vivent dans la terre. On vous en reparle dans de prochains articles.

Bikita fourmis

Seau rempli de fourmis ailées

Dans le deuxième, on a extirpé des termites soldats de leur termitière avec l’éternelle technique du bâton et attrapé des fourmis ailées au sortir de leur foumilière souterraine sur le terrain de la famille du professeur Musundire. Nous vous en reparlerons dans le documentaire.

 


Le 5 décembre 2018, nous avons pris nos affaires et l’avion pour Paris via Addis Abäba et nous en avons fini avec notre voyage. Je ne vous cache pas que ça nous a fait un petit quelque chose d’arrêter de partir dans tous les sens. La bonne nouvelle c’est qu’on va arrêter de pulvériser notre bilan carbone.

Voici les recettes zimbabwéennes que nous avons tournées :

Les fiches-recettes :

Nos voyages sont à présents terminés mais pour suivre notre actualité Facebook, Twitter et Instagram sont toujours vos alliés !

On vous dit au prochain article.

Un merci infini à Faith Manditsera et Robert Musundire qui ont organisé toutes nos visites pour nous et ont été nos guides au Zimbabwe. Merci aussi à Lesley Macheka qui nous a conduit et guidé partout. Les conseils de Philippe le Gall et Jean-Pascal Torréton ont été précieux pour nous organiser : merci à eux. Pour leur accueil, nous remercions Blessing et Godfrey Mutedzi et tous les autres gens du village de Mutedzi. Merci à Francesca Chapwanya pour nous avoir emmenés à la chasse aux grillons et à Kufandikamwe Nerumedzo pour nous avoir raconté la collecte des punaises. Merci à Lilian Ngavi et Martha Vandirayi pour la collecte des termites.

Une réflexion sur “[🇿🇼] Notre itinéraire au Zimbabwe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.