Image

[🇦🇺] Notre itinĂ©raire en Australie

Nouvelle Ă©tape et nouveau continent : après l’Asie, l’OcĂ©anie nous attendait. Nous avons visitĂ© l’Australie Ă  la recherche de ses insectes comestibles entre le 3 et le 29 juillet 2018.

World Map australie

Huit moins quatre qui font quatre ! Pour en savoir plus sur les pays que nous voulons visiter et les insectes que nous espérons y rencontrer, lisez notre article récapitulatif.

L’Australie, nation situĂ©e en OcĂ©anie, a pour particularitĂ© d’ĂŞtre installĂ©e sur le plus large territoire du continent. L’histoire de la nation australienne ne remonte qu’Ă  deux siècles environ, mais l’installation humaine sur ce territoire remonterait Ă  60000 ans. C’est la population originelle du territoire dĂ©sormais australien, dite aborigène, qui pratique une entomophagie traditionnelle.

Ă€ leur menu, larves d’une mite gĂ©ante appelĂ©s witchetty grubs et mites gĂ©antes elles-mĂŞmes. Pour le dessert, plusieurs produits sucrĂ©s fabriquĂ©s par les insectes : le contenu de l’abdomen des fourmis Ă  miel, du miel d’abeilles sauvages, et la gangue d’une larve de puce vĂ©gĂ©tarienne mangĂ©e Ă  mĂŞme les branches des arbres oĂą elle s’accroche.

Nous n’avons pas tout vu, loin de lĂ , mais nous nous sommes bien baladĂ©s quand mĂŞme !

Australie déco


SYDNEY – 3/07/2018 au 9/07/2018

C’Ă©tait une de ces courtes Ă©tapes qui nous servent moins Ă  enquĂŞter qu’Ă  nous remettre du dĂ©calage horaire. Nous avons profitĂ© de la ville et vu flotter deux drapeaux sur un pont.

les deux drapeaux.JPG

Ces deux drapeaux sont le drapeau des nations aborigènes (gauche) et le drapeau de la nation australienne (droite).

Tout ceci n’Ă©tait qu’une courte escale avant de nous rendre dans la communautĂ© aborigène qui avait acceptĂ© de nous recevoir : Ali Curung.


ALI CURUNG/ALEKERENGE – 11/07/2018 au 16/07/2018

annie identifie un buisson comme Ă©tant un buisson.JPG

Nous n’avons pas comptĂ© sur l’expertise d’Annie, Ă  peine capable d’identifier un buisson comme Ă©tant un buisson.

Ă€ Ali Curung, nous nous trouvions au bon endroit pour partir dans le bush Ă  la recherche de witchetty grubs (larves de mites witchetty).

Mais pas seuls : le centre culturel d’Arlpwe, une structure qui prend en charge les liens artistiques et culturels de la communautĂ© avec l’extĂ©rieur, a engagĂ© pour nous deux femmes de la communautĂ© spĂ©cialisĂ©es en recherche de bush tucker (nourriture du bush) : Zeza Egan et Martha Poulson.

zeza creuse

Madame Zeza Egan en train de creuser la terre Ă  la recherche des racines du witchetty bush Ă  cĂ´tĂ© d’elle.

Elles nous ont montrĂ© la technique de recherche et de rĂ©colte des larves de witchetty dans les racines des witchetty bushes (buissons d’une espèce d’acacia australien) au cours d’une longue sortie dans le bush (brousse australienne). Nous reviendrons dessus dans un prochain article.

Nous avons creusĂ© ensemble mais rien n’y a fait : impossible de trouver des larves ! Nous n’avons trouvĂ© que des racines mangĂ©es et dĂ©jĂ  abandonnĂ©es par leurs anciens occupants.

Bredouilles, nous avons dû repartir de la communauté à la fin du temps de séjour que nous avions planifié et poursuivre notre chemin vers Alice Springs.


ALICE SPRINGS – 17/07/2018 au 20/07/2018

La visite du dĂ©sert voisin d’Alice Springs est une Ă©tape touristique classique dans un voyage en Australie.

Elle a comme avantage qu’elle forme un moment privilĂ©giĂ© pour dĂ©couvrir la culture aborigène lĂ  oĂą elle a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e, dans des lieux Ă  couper le souffle et dans des structures dĂ©diĂ©es Ă  la dĂ©couverte respectueuse.

Au centre culturel d’Uluru, nous avons eu l’occasion de voir Ă  l’oeuvre une artiste en train de peindre des fourmis Ă  miel. Les techniques de peinture sont prĂ©cises, pour une reprĂ©sentation efficace des objets et des concepts que l’artiste veut reprĂ©senter. Si aujourd’hui beaucoup d’oeuvres sont destinĂ©es Ă  la vente, avant l’arrivĂ©e anglaise la peinture aborigène Ă©tait un outil d’Ă©ducation et de transmission de connaissances : reprĂ©senter la nourriture sert Ă  apprendre aux jeunes d’une famille Ă  quoi elle ressemble.

À propos de tourisme dans le désert australien, un petit aparté.

Le saviez-vous ? Grimper sur Uluru, l’Ayers Rock emblĂ©matique du dĂ©sert, est un rĂŞve de beaucoup de touristes mais est considĂ©rĂ© comme une mauvaise idĂ©e pour plusieurs raisons :

  1. L’ascension est plus difficile qu’elle en a l’air et des gens meurent rĂ©gulièrement après l’avoir faite ;
  2. L’usure de la gomme des semelles de chaussures des nombreux touristes empoisonne l’eau de pluie qui ruisselle sur Uluru et a tuĂ© une Ă©norme partie de la faune qui dĂ©pend de cette eau ;
  3. Les aborigènes ont la mort, notamment prĂ©maturĂ©e, en horreur. La quantitĂ© de gens qui meurent en montant sur Uluru est en train de transformer cet endroit culturellement important pour eux en mĂ©morial aux touristes morts. Certains d’entre eux prennent un petit deuil quand un touriste meurt afin d’en faire la catharsis.
photo devant caillou.JPG

Quelle sacrée paire de touristes !

C’est pourquoi nous nous sommes contentĂ©s d’une photographie devant le caillou, et nous en sommes très contents.

Fin du petit aparté.

Après ça, ayant fini nos petites affaires dans le désert, nous sommes retournés à Sydney pour y travailler.


SYDNEY PARTIE 2 – 21/07/2018 au 30/07/2018

sébastien agressé par cacatoès

Au cours d’un tournage, nous avons Ă©tĂ© embĂŞtĂ©s par des oiseaux peu farouches.

Ă€ Sydney, nous Ă©tions lĂ  pour travailler : Ă©criture d’articles, tournage de vidĂ©o documentaire, tournage de vidĂ©os culinaires…

Mais, devez-vous vous demander, avec quels ingrĂ©dients, si nous n’avions rien ramenĂ© du dĂ©sert ?

Par bonheur, quelqu’un nous a sauvĂ© la mise. Ça s’est passĂ© au cours de cette pĂ©riode, Ă  Mudgee.


MUDGEE – 25/07/2018 au 26/07/2018

Mudgee est une petite ville des Nouvelles Galles du Sud dans laquelle nous avions rendez-vous avec Sharon Winsor, CEO d’Indigiearth, une entreprise de traiteur, pour une prĂ©sentation d’ingrĂ©dients traditionnels de toutes les cultures aborigènes de l’Australie.

prĂ©sa indigiearth.JPGElle nous a prĂ©sentĂ© une collection d’Ă©pices et de fruits utilisĂ©s traditionnellement et distribuĂ©s par son entreprise. Nous avons pu constater la richesse des saveurs du continent, pauvres en sucre et fortes en amertume.

Et, surtout, elle nous a ramené un bac contenant une vingtaine de larves de witchetty conservés dans de la terre. Sans ça, pas de recettes, et nous aurions été très désappointés.

bac de terre.JPG

Et voici enfin le véritable witchetty grub dans sa splendeur sauvage !


Notre séjour terminé, nous avons encore quitté un continent pour un autre et atterri en Amérique le 31 juillet !

D’Australie, nous avons ramenĂ© les recettes que voici !

 

Petit récapitulatif des fiches-recettes :

Notre prochaine Ă©tape est le Mexique ! Pour des nouvelles plus en direct, nous avons une page Facebook, un compte Twitter et mĂŞme un compte Instagram (qu’est-ce qu’on est branchĂ©s).

C’est la fin de cet article itinĂ©raire. S’il vous a paru plus court que les autres, c’est parce que notre sĂ©jour a Ă©tĂ© plus court que les autres ! Il n’en a pas Ă©tĂ© moins riche.

Nos remerciements Ă  Ian et Judith Grieve pour leur accueil chaleureux Ă  Mudgee ; merci Ă  Zeza Egan et Martha Poulson pour nous avoir guidĂ©s dans le bush et montrĂ© leurs techniques de rĂ©colte ; merci Ă  Sharon Winsor de l’entreprise de traiteur Indigiearth pour la prĂ©sentation du bush tucker et pour les GRUBS ; merci Ă  Louise Morris de l’entreprise d’Ă©levage Rebel Foods pour l’interview ; merci Ă  Nathan Preteseille et Olympia Yarger, CEO de GoTerra, pour leurs contacts ; merci Ă  Cecilia Alfonso & Jeff Bruer de la communautĂ© de Yuendumu, pour nous avoir rĂ©orientĂ©s quand il est apparu que nous ne pourrions pas les visiter.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.